Quand connaitre le bon moment pour revendre son or

Lorsque l’on a besoin de liquidités, vendre son or est une solution très simple, car il existe aujourd’hui de nombreux commerces qui se proposent de vous le racheter. Cependant, il y a des périodes plus propices que d’autres pour effectuer des transactions avantageuses financièrement. Il est donc important de connaitre le meilleur moment pour revendre votre or. Sans compter qu’il n’est pas impossible de négocier parfois.

REVENDRE SON OR LORSQUE LE COURS EST HAUT

Afin de connaitre le bon moment pour revendre votre or, il faut consulter régulièrement les fluctuations du cours du métal jaune. En effet, pour effectuer une transaction avantageuse financièrement, il faut revendre votre or lorsque le cours est au plus haut. Cela vaut évidemment pour d’autres valeurs ou métaux précieux.

Consulter le cours de l’or quotidiennement se révèle assez simple, il suffit de lire les pages économiques de votre journal ou de le trouver sur internet grâce aux sites spécialisés. Ces sites fournissent en général des graphiques d’évolution allant de quelques jours à quelques années, ce qui permet de constater les tendances à long terme ou à court terme du cours de l’or.

Ainsi, vous vous rendrez compte que sur les cinq dernières années, on constate qu’il y a eu un pic haussier en juillet 2011 (1883,36 $/oz) puis une chute du cours entamée début 2013 (1255,73 $/oz). Au 30 mars 2015, le cours de l’or est de 1198,79 $/oz environ.

L’évolution à la hausse ou à la baisse du cours de l’or est difficilement prévisible, même pour les spécialistes. Sans compter que vous lirez probablement de nombreux articles parlant de la manipulation des cours de l’or, manipulation faite par les États mais aussi les banques.

LES ÉLÉMENTS QUI PEUVENT INFLUENCER LE COURS DE L’OR

Si l’on ne peut prédire de manière certaine et efficace l’évolution du cours de l’or, cependant, les facteurs suivants ont un impact plus ou moins direct sur la hausse ou la baisse :

  • l’inflation : il a été constaté une corrélation entre l’évolution de l’indice des prix à la consommation américain et le cours de l’or. Les deux valeurs semblent liées et parfois même, suivant les spécialistes, en concurrence.
  • les taux d’intérêt : la relation entre les taux d’intérêt et le cours de l’or n’est pas constante, néanmoins il y a des périodes durant lesquelles ils vont dans le même sens (baisse ou hausse).
  • les marchés boursiers : les mouvements financiers influencent le cours de l’or
  • la géopolitique : l’or étant une valeur refuge, les conflits armés font généralement grimper le cours de l’or
  • le dollar américain : l’or est coté en dollar américain et lorsque le dollar faiblit, l’or a tendance à grimper
  • les cours du pétrole : les mouvements de ces deux matières premières sont souvent liés
  • la demande venue d’Asie : l’Inde et la Chine sont les deux plus gros consommateurs d’or au monde, principalement en bijouterie

De manière générale, lorsque les contextes géopolitiques et économiques sont difficiles les individus considèrent l’or comme une valeur plus stable et sûre que les monnaies papier, dont les cours peuvent s’effondrer rapidement. L’exemple de la Russie dernièrement est criant. Dans ce cas, l’attrait pour l’or est accru et le cours peut varier sensiblement, indépendamment des cours officiels.

LES DISPOSITIONS FISCALES : L’INTÉRÊT DE REVENDRE SON OR APRÈS 22 ANS

La vente d’or est soumise à une taxe, non seulement en France, mais aussi dans d’autres pays. Cette taxe s’accompagne d’une obligation déclarative auprès du fisc, en fonction de la valeur globale de la vente. En outre, dans le cadre de la lutte contre le blanchiment et le recel, il est nécessaire de fournir une pièce d’identité avant de revendre son or.

Si les points concernant l’identité et la déclaration ne souffrent pas d’exception, il existe toutefois un dispositif fiscal qui permet de ne pas payer la taxe. Il vous faut prouver que vous possédez votre or depuis 22 ans. À cette condition vous pouvez en être exonéré.

Pour information, avant 2014, il suffisait de détenir votre or depuis 12 ans, mais la loi Eckert a quel que peu modifié les choses. Dorénavant, vous bénéficiez d’un abattement de 5 % (du montant de la taxe) par an à partir de la deuxième année de possession et il faut donc patienter plus longtemps pour bénéficier d’un régime fiscal avantageux. Il est à noter que pour bénéficier de cette exonération, vous devez posséder une facture qui indique la date d’achat, le prix d’achat et la provenance de votre or.

Connaitre le bon moment pour revendre son or n’est pas toujours aisé, il est donc important de consulter les graphiques d’analyse du cours de l’or et vous intéresser aux facteurs qui l’influencent. S’il s’agit de bijoux détenus depuis longtemps, il est possible de se voir exonéré la taxe afférente. Pour terminer, si vous prenez la décision de mettre en vente vos bijoux, rendez-vous en plusieurs endroits, faites des devis comparatifs. Si le cours de l’or n’est pas négociable puisque fixé de manière officielle, les commissions en revanche le sont.

Les différentes étapes du rachat d’or
Les précautions à prendre avant de vendre un bijou en or